International

Guerre en Ukraine : l’impact sur les PME

04 mars 2022

Le déclenchement de ce conflit, puis les sanctions économiques prises par l’UE, impactent les entreprises françaises qui travaillent avec la Russie et l’Ukraine. 

La CPME relaye les inquiétudes des entrepreneurs et prend position

Afin de dresser un état des lieux des PME impactées et de plaider pour des mesures adaptées à leurs besoins , la CPME a participé aux réunions d’information et de coordination diligentées par les ministères de l’Economie et des Affaires étrangères depuis la fin de semaine dernière.   

Face aux sanctions économiques de nature multiples et diverses qui ont été décidées par l’Union Européenne, les entreprises françaises et européennes s’exposent à des contre-sanctions dont l’impact pourrait être important. 

Force de proposition, la CPME s’est positionnée sur les sujets suivants : 

  • Le rapatriement des salariés présents en Ukraine et Russie.
  • La hausse des prix attendue des tarifs du pétrole, du gaz et donc de l’électricité.
  • L’augmentation attendue des matières premières, en particulier celui des céréales (l’Ukraine satisfait 40 % des besoins mondiaux). 
  • Les pénuries d’approvisionnement en matières premières : aluminium, palladium, titane, barreaux de quartz russes utilisés en sous-traitance, néon ukrainien pour les semi-conducteurs. En conséquence, les difficultés pour les PME à trouver des produits de substitution ou des voies alternatives ont été abordées.  
  • La fermeture de débouchés pour certains produits relatifs à des technologies fondamentales en raison de la mise en place de certaines interdictions d’exportation /contrôles à l’exportation vers la Russie et la Biélorussie. Nous sommes conscients que pour une PME, il peut être difficile de retrouver immédiatement un marché de substitution. 
  • Le rapatriement des flux financiers.

François Asselin a notamment plaidé pour :

  • Des mesures d’accompagnement des entreprises afin d’amortir l’évolution exponentielle du coût de l’énergie
  • Des solutions pour aider les entreprises à faire face aux difficultés d’approvisionnement
  • La prise en compte par les grandes entreprises des difficultés rencontrées par leurs sous-traitants sur les marchés russe et ukrainien et leur accompagnement.  

Points de contact

Pour faire remonter vos témoignages et besoins, la CPME a mis en place un point de contact pour identifier, appuyer et relayer les difficultés spécifiques des PME : bbrisson@cpme.fr.

Communiquez-nous : 

  • Votre appréciation quant aux conséquences d’une forte hausse des prix de l’énergie et/ou des matières premières
  • Vos difficultés sur les soucis d’approvisionnement rencontrés (niveau de vos stocks, quantification de vos besoins, niveau de connaissance de fournisseurs alternatifs)
  • Vos craintes et vulnérabilités quant aux contre-sanctions russes que vous redoutez et qui impacteraient votre secteur d’activité/entreprise

Vous trouverez également la liste des points de contact mis en place par les pouvoirs publics dans la fiche technique ci-jointe. 

 FICHE UKRAINE IMPACT SUR LES PME

Nos Autres
Actualités
Voir toutes nos actualités
 

Développement durable - RSE

Bilan en demi-teinte pour la COP 27

24 novembre 2022

La conférence des parties de Charm el-Cheikh (Egypte) s’est conclue le 20 novembre après 2 semaines d’échanges. Les pays développés, poussés... Voir l'article